Consommation de substances psychoactives chez les jeunes en France et dans certains pays à revenus élevés – État des lieux des modes et niveaux de consommation et facteurs associés

Santé publique France en collaboration avec l’Office français des drogues et des toxicomanies (Ofdt) publie une étude sur la consommation de substances psychoactives chez les jeunes en France et à l’étranger.

La consommation de substances psychoactives (SPA) a des effets particulièrement néfastes chez les adolescents et jeunes adultes. Celle-ci demeure importante en Europe, en particulier en France, et dans les pays anglo-saxons, mais une tendance à la baisse commence à être observée. Il est important de suivre ces évolutions et d’essayer de les expliquer. À partir d’éléments de la littérature et de données d’enquêtes récentes conduites par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies et par Santé publique France, ce rapport dresse un panorama, non exhaustif, des évolutions et des usages de consommation de SPA chez les jeunes en France et à l’étranger, et présente des pistes explicatives des tendances observées.

 

Pour accéder à la publication