Retour sur la 1ère rencontre inter-régionale des Cités éducatives du Grand Ouest 24 novembre 2020

Lancement du Club de l’Ouest des Cités Educatives

 

Une trentaine d’acteurs et actrices des 13 Cités éducatives de Bretagne Pays-de-Loire, Centre-Val de Loire et Normandie ont participé le 24 novembre 2020, à une première rencontre interrégionale en visioconférence, co-organisée par les Centres de ressources politique de la ville RésO Villes, Villes au Carré et Normanvilles.

 

Ce premier rendez-vous avait pour objectif de favoriser les échanges de pratiques et de valoriser les initiatives des Cités éducatives dans le prolongement du mouvement national de mise en réseau des Cités éducatives, initié par la coordination nationale le 23 septembre 2020. Après une introduction des échanges par RésO Villes et Canopé rappelant l’appui du Réseau national des Centres de Ressources politique de la ville et du réseau Canopé à la valorisation des actions et la mise en réseau des acteurs et actrices des Cités éducatives, un premier tour d’horizon a permis aux acteurs de s’exprimer sur les impacts du confinement sur les projets de leur Cité, les priorités de travail ainsi que leurs réussites.

 

Si le confinement a pu décaler les calendriers de mise en œuvre des projets qui ont souvent dû être adaptés, rendant par la suite difficile la mise en place de l’évaluation, les Cités éducatives ont réussi à maintenir des réunions et séminaires en distantiel, certains partenariats et l’interconnaissance entre acteurs ont pu être renforcés et des premières actions ont été lancées. Les Cités éducatives priorisent aujourd’hui l’adaptation de leurs actions et la mobilisation des acteurs pour co-construire collectivement ce plan d’action.

 

La rencontre s’est poursuivie par des échanges en sous-groupe lors de trois ateliers consacrés respectivement à la gouvernance des Cités éducatives, leurs outils d’évaluation et la valorisation de leurs actions.

 

Concernant la gouvernance, les participant.e.s ont souligné la difficulté de passer d’une gestion verticale inhérente à l’organisation institutionnelle à une organisation horizontale mais aussi sur les leviers expérimentés ayant conduit à une harmonisation dans la gestion de la gouvernance et l’amorçage d’une vision commune. Les complexités liées à la particularité de compter deux villes dans une Cité éducative ou encore au renouvellement des acteurs et actrices ont été évoquées ainsi que le rôle clé de la coordination dans la vie de la Cité et l’importance d’en être pourvu.

 

Si l’adaptation et la mise en place des actions ont été les priorités des Cités éducatives en cette année particulière, l’évaluation n’a pas pour autant été mise de côté. Elles se sont appuyées sur les ressources existantes qu’elles pouvaient mobiliser : partage d’indicateurs phares avec les partenaires de la Cité, mise en place de suivi de cohorte par le Rectorat, appui sur les services de la Ville ou sur le contrat de ville, sur le Conseil Départemental, sur les données disponibles dans les services de l’Education Nationale ou projet de lancement d’un observatoire. Les ressources humaines n’étant pas toujours disponibles en interne pour mener l’évaluation, certaines ont fait appel à des laboratoires universitaires ou des cabinets extérieurs pour travailler leur évaluation.

 

Les Cités éducatives sont également pleinement conscientes de l’importance de valoriser leurs actions. La plateforme des Cités éducatives créée par le Réseau Canopé est un outil dont elles souhaitent se saisir pour le faire et elles peuvent être accompagnées pour cela par leur atelier Canopé local. Rares sont les Cités éducatives qui ont une personne dédiée à la mission de valorisation/communication sur leurs actions. Cependant de nombreux outils et voies de communication ont déjà pu être utilisés pour valoriser les actions déjà réalisées (vidéos, émissions de radio, articles de presse, goodies, organisation d’évènements pour faire connaître les acteurs et lieux ressources.)

 

Fort.e.s de cette première rencontre, les acteurs et actrices des Cités éducatives prolongeront les échanges lors d’une prochaine rencontre interrégionale du Club de l’Ouest, prévue en mars prochain.