Appels à projets en cours

ANACEJ, Cafézoïde, Rue de l’Avenir et Vivacité Ile-de-France : appel à projets « Rue aux enfants » 3ème édition

 

A l’occasion du 30ème anniversaire de la convention internationale des Droits de l’enfant qui aura lieu le 20 novembre prochain, l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes (ANACEJ), le Cafézoïde, Rue de l’Avenir et Vivacités Ile-de-France lancent, en collaboration avec des groupe d’appui dans certaines régions, un appel à projets « Rues aux enfants, rues pour tous » dont ce sera la troisième édition.

 

Les porteurs de projet retenus bénéficieront d’un accompagnement méthodologique par le niveau régional ou national pendant les différentes phases de la réalisation de leur rue aux enfants. Le projet sera valorisé et le porteur pourra participer aux actions du réseau régional ou national. Les collectifs d’habitants, les conseils de quartiers, les conseils citoyens, les associations, en particulier les associations de quartier, les cafés des enfants, les conseils d’enfants et de jeunes, les ludothèques, les collectivités locales et leurs structures (centres sociaux, maison de quartier, centres de loisirs…), etc., pourront déposer un projet du 20 novembre 2019 au 2 mars 2020.

 

Informations et candidatures

 

DRDJSCS-DRAC : appel à projets « C’est mon patrimoine » édition 2020

 

L’édition 2020 vise à couvrir la diversité des territoires, urbains, périphériques et ruraux et à toucher des publics diversifiés, en prenant en compte la pluralité des patrimoines (ensembles urbains, patrimoine immatériel, patrimoine rural de proximité, friches industrielles par exemple), avec des pratiques artistiques et culturelles nouvelles (balades urbaines, reportages photo, vidéo, radio, utilisation du jeu vidéo comme support de médiation par exemple).

 

Elle tend aussi à développer de nouvelles temporalités :

 

– Possibilité de dérouler les activités durant l’ensemble du temps extrascolaire, vacances scolaires (audelà de l’été, petites vacances notamment) ou jours isolés dans l’année (mercredis, samedis).

– Possibilité d’inscrire C’est mon patrimoine ! dans le cadre du plan mercredi, dans le respect du cahier des charges et en inscrivant ces projets dans les PEDT.

– Mise en avant des temps de restitution des projets, ouverts à tous les publics, par exemple en lien avec les Journées européennes du patrimoine.

 

 

 

Cahier des charges national

 

Dossier de candidature

 

 

Fondation de France : appel à projets  » Accompagner les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté »

 

Objectifs :

  • Prévenir les risques d’exclusion sociale et d’isolement, en intervenant avant toute prise en charge institutionnelle, par le soutien à des actions visant à éviter les ruptures de parcours.
  •  Lutter contre la précarité, en permettant aux familles et aux jeunes en prise à des difficultés cumulées, de sortir de l’insécurité, d’assumer leurs responsabilités élémentaires, de jouir de leurs droits fondamentaux.
  •  Soutenir les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté par des actions innovantes, Adaptées au cas par cas, ces expérimentations peuvent concerner aussi bien l’accompagnement à la fonction parentale que le soutien direct d’enfants ou de jeunes dont le mal-être est avéré (témoins ou victimes de violences, délaissés, abandonnés…).Elles peuvent également favoriser l’émergence de nouvelles pratiques professionnelles, notamment en MECS, en service d’action éducative en milieu ouvert ou en structures d’accueil de jeunes enfants.
  •  Promouvoir une approche globale de l’accompagnement des familles, en encourageant une intervention coordonnée de professionnels et de bénévoles issus de différents champs disciplinaires.

 

Date limite de dépôt des dossiers :  le mercredi 18 décembre 2019 à 17h

 

En savoir plus sur le site de la Fondation de France

 

 

Fondation de France : appel à projets « Femmes et sport, vers un nouveau départ! »

 

La Fondation de France soutiendra des projets ayant pour objectif d’utiliser l’activité physique ou sportive à destination de femmes ou de jeunes filles présentant des vulnérabilités pour :

  • Améliorer leur parcours global d’insertion ;
  • Favoriser la (re)construction de l’estime de soi ;
  • Participer à la réappropriation de l’image corporelle ;
  • Favoriser la (re)découverte d’une capacité à agir.

L’expérience montre que la réussite de tels projets passe par plusieurs facteurs : excellente connaissance du territoire, nécessité d’une approche pluridisciplinaire concertée (sportive et éducative, sanitaire, sociale…), capacité à adapter son projet en fonction des évolutions et besoins des femmes ou des jeunes filles, construction de partenariats spécifiques, mobilisation des femmes ou des jeunes filles et de leur entourage par l’équipe dès la conception du projet.

Le projet peut inclure, outre la pratique sportive et l’accompagnement sanitaire et/ou social, des actions de capitalisation et de mise en réseau des acteurs sur cette thématique.

 

Date limite de dépôt des dossiers :  le 5 février 2020

 

En savoir plus sur le site de la Fondation de France

 

 

Fondation société générale et Ulule – appel à projets « insertion professionnelle »

En 2019, la Fondation Société Générale souhaite s’engager auprès des porteurs de projets qui œuvrent pour l’insertion professionnelle et l’insertion par l’éducation en France. En partenariat avec Ulule, elle accompagnera les meilleurs projets dans leurs collectes de financement participatif et leur dédiera une enveloppe de 100?000 euros, attribuée sous forme d’abondement financier.

 

Calendrier : plusieurs sessions annuelles sont proposées :

  • Appel #3 : dépôt des candidatures du 1er au 30 novembre
Caisse des dépots, investissements d’avenir : appel à projets – 100% inclusion la fabrique de la remobilisation

Cet appel à projets est l’ambition de parcours intégrés et personnalisés, depuis la remobilisation jusqu’à l’accès à l’emploi ou à l’activité durable, permettant la construction de projets professionnels et le développement ou la valorisation de compétences. C’est une démarche d’expérimentations au bénéfice des jeunes et demandeurs d’emploi peu ou pas qualiiés, résidant dans les territoires prioritaires de la politique de la ville ou des zones rurales. C’est un soutien aux pédagogies les plus actives, confortant le goût d’apprendre, la confiance en soi et l’engagement des bénéficiaires.

 

 
 Appel à projet Fondation PSA : mobilité sociale et partagée : mécénat et aide aux associations

Plan d’Investissement dans les Compétences « 100% Inclusion » – Ministère du Travail et APPELS : appel à candidatures en direction des collectivités pour le programme des « coachs d’insertion par le sport »

 

Principale structure d’insertion des jeunes par le sport en France, l’Agence Pour l’Education par le Sport (APELS) lance le programme des « Coachs d’insertion par le sport » destiné à réduire le chômage des jeunes issus des quartiers prioritaires et un appel à candidature pour les collectivités. Le programme part du principe que l’éducateur sportif est devenu une figure emblématique capable de mettre le jeune en confiance et de lui inculquer des valeurs sportives transférables au monde de l’entreprise.

 

En s’appuyant sur son expérience de l’insertion par le sport et son large réseau d’éducateurs de terrain façonnés depuis 20 ans, l’APELS a décidé de créer le nouveau métier de « coachs d’insertion par le sport », visant à professionnaliser l’intervention d’éducateurs déjà expérimentés, en leur apportant les méthodes de l’insertion professionnelle par le sport. Une fois formés, le rôle de ces nouveaux coachs d’insertion par le sport sera de repérer les jeunes éloignés du marché du travail, hors radar, et de leur faire vivre un parcours fondé sur la pédagogie du sport, à travers un cadre contractuel simple, compréhensible par le jeune, court et qui place les valeurs du sport au cœur de l’accompagnement pour retrouver le chemin de l’emploi.

 

En novembre 2018, le projet a reçu le titre de lauréat de l’appel à projet « 100% inclusion » lancé par le Ministère du
Travail dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), dont l’objectif est de financer des actions
nouvelles aux méthodes innovantes, efficaces et de grande ampleur, permettant à des jeunes peu diplômés d’être
repérés et accompagnés vers l’emploi.

 

Soutenu par l’Etat, l’objectif est d’accompagner 1800 jeunes en 3 ans au niveau national. L’APELS est aujourd’hui à la
recherche de collectivités locales prêtes à s’engager dans la mise en œuvre du programme sur leur territoire.

 

 

En savoir plus sur le site de la DRDJSCS Normandie

 

 

Fédération des acteurs de la solidarité – Fonds d’initiatives locales contre l’exclusion (FILE)

 

Le fonds d’initatives FILE soutient des projets portés par des adhérents de la Fédération sur les thématiques emploi et habitat. Il est financé par la fondation JM.Bruneau sous l’égide de la Fondation de France.L’objet du FILE est d’avoir un effet levier sur l’aide au démarrage d’une action spécifique. Il ne se substitue pas à des financements déjà existants ou accessibles localement. Sa vocation n’est pas de subventionner le financement courant des associations ni de pérenniser des actions déjà existantes.

 

Structures éligibles : la demande de subvention doit être formulée par un adhérent de la Fédération des acteurs de la solidarité

Calendrier : la demande de subvention peut être formulée par un adhérent de la Fédération des acteurs de la solidarité à tout moment. Le comité de sélection des dossiers se réunira 3 à 4 fois dans l’année, généralement en avril, juin, septembre, selon les fonds disponibles.

 

 

En savoir plus

 

Fondation Française des jeux – appel à projets « s’engager pour favoriser l’égalité des chances par le jeu »

 

La Fondation FDJ soutient des projets d’insertion sociale dont la pédagogie est basée sur le jeu, la collaboration ou la (ré)création, favorisant l’égalité des chances et destinés à des publics vulnérables et ce dans 2 domaines : l’éducation, et l’insertion.

Les champs d’actions visent à apporter des solutions face au décrochage scolaire ou social qui défavorise les jeunes dans leur entrée dans la vie active. Autre inégalité constatée : le manque d’outils et de maîtrise d’internet et des technologies numériques. La Fondation souhaite ainsi s’ancrer davantage dans la société et jouer un rôle actif pour l’égalité des chances.

 

 

Actualités régionales



Actualités nationales