Les différentes facettes de la Normandie – Indicateurs clés en santé

L’ORS publie une synthèse des indicateurs clés en santé à l’échelle de la Normandie. Ce document, réalisé à la demande de la région Normandie, vise à décrire le territoire et à en identifier les différentes « facettes » par une approche synthétique de l’état de santé de la population et de ses déterminants.

Les analyses présentées dans ce document s’attachent en effet à qualifier les différents territoires normands (ici, les EPCI aménagés*) en fonction de grandes thématiques déterminantes de santé et des données disponibles.

  • La situation sociodémographique de la population, via les données du recensement de la population 2013 de l’Insee ou de revenu net imposable de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP),
  • L’offre de soins du territoire, à l’aide des données du Répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) ou ex-ADELI.
  • La mortalité et la morbidité, via les données CépiDc-Inserm (causes médicales de décès) et différentes caisses d’assurance maladie (Cnamts, CCMSA et CNRSI).

Pour chacune de ces thématiques, les chiffres clés de la région seront déclinés et comparés au plan national. Une analyse générale reprenant ces trois grandes thématiques sera également proposée en conclusion de document.

 

Pour accéder à la publication :

Les différentes facettes de la Normandie

 

Pour accéder aux représentations cartographiques du découpage géographique utilisé – EPCI aménagé :

 

* EPCI aménagés : quand cela a été possible, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) regroupant une commune suffisamment peuplée (plus de 8 000 habitants) ont été fractionnés (cf. cartographie en annexe). En effet, ces EPCI au format non aménagés sont des territoires hétérogènes qui combinent des zones plus ou moins favorisées et où la ville centre exerce un poids important au regard de l’EPCI (les indicateurs calculés pour l’EPCI sont alors proches de la situation de la ville-centre). Sur les 164 EPCI normands, 27 ont été fractionnés amenant ainsi le nombre total d’EPCI aménagés à 261 territoires. Ainsi, 60 communes ont ainsi été isolées.

Actualités régionales



Actualités nationales