Les Normandes plus exposées que les Normands à la pauvreté du fait de leur situation familiale

L’Insee publie un nouveau numéro de sa collection Insee analyses Normandie consacré aux différences de niveaux de vie et de pauvreté entre les femmes et les hommes.

En Normandie, les femmes vivent moins souvent en couple que les hommes, ce qui peut les rendre plus vulnérables à la pauvreté. En effet, les inégalités de revenu et de pauvreté monétaire entre femmes et hommes sont notamment exacerbées par les situations de monoparentalité, plus souvent vécues par les femmes. Certaines formes de transferts, prestations sociales ou pensions alimentaires, permettent de réduire ces inégalités. La pauvreté monétaire demeure néanmoins très répandue au sein de cette population. Au-delà de cette situation de pauvreté monétaire, sous l’angle plus large des conditions de vie, les femmes apparaissent en Normandie moins favorisées que les hommes dans la plupart des territoires. Dans certains contextes cependant – personnes seules de moins de 60 ans et couples avec enfants – les femmes semblent en moyenne disposer de conditions plus avantageuses que les hommes.

 

Pour en savoir plus